Revue - Rise of the Tomb Raider + Bonus: Playtrough #1

29 juin 2016



    Aujourd'hui est un grand jour car je vais vous parler d'un jeux-vidéo qui m'accompagne depuis que je suis en âge de poser mes petites mains sur un clavier et une souris. C'est la série qui a tout simplement éveillé en moi cette passion pour les jeux PC et elle m'a été transmise par mon papa: j'ai nommé Tomb Raider. Pour vous donner un ordre idée de mon amour - ou ma folie, comme vous voulez - concernant ces jeux et bien il existe aujourd'hui 12 opus Tomb Raider en incluant celui dont je vais vous parler et je les ai tous terminé au moins une fois.




Ai-je vraiment besoin de vous parler de l'iconique archéologue anglaise Lara Croft? A l'époque - oui, celle des premiers épisodes - cette aventurière était un assemblage de polygones en débardeur bleu et petit short peu importe le climat, avec les cheveux toujours parfaitement attachés en tresse. Aujourd'hui, les graphismes nous permettent de jouer un personnage plus vrai que nature, les cheveux au vent et un corps aux courbes qui en fait fantasmer plus d'un - faut dire qu'avec l'activité physique qu'elle se tape...

Mais alors, qu'en est-il de ce dernier titre, Rise of the Tomb Raider? Je dois d'abord vous avouer à quel point il m'a été difficile d'attendre de pouvoir y jouer, premièrement à cause de sa sortie en exclusivité sur Playstation - bouuuuuuuuh - et ensuite parce que j'ai préféré attendre la fin de mes examens pour m'y mettre. L'attente en vaut cependant la chandelle car c'est un jeu magnifique et qu'il a largement remplit mes attentes.


    L'HISTOIRE


Au niveau chronologique, nous nous trouvons juste après l'épisode de 2013 donc nous jouons une Lara jeune, fraîchement débarquée dans ce monde d'aventuriers, mais plus mature due à l'expérience vécue dans l'opus précédent - elle est d'ailleurs accompagnée de Jonah, qui était présent dans Tomb Raider 2013. Comme à son habitude, elle est sur les traces d'un artefact qui apparaît sous le nom de "Source Divine" et qui se trouve être l’objet d'une quête qu'a poursuivit son père - sans succès - auparavant. L'aventure se déroule ainsi à la fois en Syrie, pour une initiation assez rapide, puis en Sibérie, pour le reste. On retrouve aussi l'organisation des méchants, qui sera connue sous le nom "Trinitaires" ou "Ordre de la Trinité" avec leur fameux chef qu'on ne manquera pas d'affronter, bien évidemment.

    MON AVIS


   L'interface.


Pour les connaisseurs, sachez que cet opus se dote de la même interface et du même style de jeu que celle instaurée à partir de Tomb Raider Legend et se calque surtout sur le mode que l'on avait en 2013. A cela va s'ajouter la présence d'une carte, beaucoup plus détaillée que précédemment. Au fur et à mesure de la progression vont se révéler sur votre carte trésors, tombeaux facultatifs, défis et items en tout genre en plus de votre marqueur d'objectif. On note aussi l'apparition d'un mode "expédition" dans le menu central, qui permet de rejouer les épisodes terminés en mode campagne en ajoutant des défis ou/et des difficultés.

  Les graphismes.


Gros gros points forts du jeu, les paysages et les détails sont magnifiques et ça rend le jeu encore plus plaisant à découvrir. Tomb Raider étant un jeu où il faut fouiller pour le finir réellement, c'est un réel atout car on en profite pour découvrir des vues à couper le souffle. Les effets lors des combats sont au même titre très bien réalisés avec des effets de sang pour les tirs, la projection des corps qui dépend de l'impact de la balle/l'explosion, et petite nouveauté à la Assassin's Creed: si les ennemis se trouvent dans le champ de vision des uns des autres il est déconseillé de les abattre, le tout indiqué par des couleurs lors de l'Instinct de Survie. Cependant, rien ne peut être parfait, des petits bugs se glissent ici et là dans le décor mais rien de bien méchant je vous rassure.

  Le jeu.


On oublie les célèbres pistolets aux munitions infinies et on dit bonjour à notre nouvel ami l'arc dans Rise of the Tomb Raider. Bien que cela m'avait fait très bizarre lors de l'opus précédent, aujourd'hui je l'ai apprivoisé - et merci Overwatch d'avoir amélioré un peu ma capacité à viser. Ce que j'aime beaucoup dans ce jeu c'est cette volonté de la part des créateurs de rendre l'expérience la plus fidèle à la "réalité" - entre guillemets parce que cette Lara Croft reste quand même une p***** de guerrière. Il faut ramasser du bois et des plumes afin de pouvoir confectionner des flèches, des baies et du tissu pour se soigner, il faut mettre la main sur certains types de matériaux pour améliorer les armes et ne comptez pas rester indéfiniment en train de maintenir la corde de l'arc tendue car Lara finira pas trembler et laisser s'échapper la flèche - et le gâchis dans ce jeu, c'est maaaal.

A noter aussi que l'environnement et le climat jouent un certain rôle concernant les capacités physiques de Lara - on le découvre lors d'une course avec un gigantesque OURS ! Ce qui est aussi très intéressant c'est cette immense carte qui regorge de grottes et tombeaux qui permet de faire des petites pauses dans l'histoire pour résoudre quelques énigmes ou défis.

source: jeuxactu.com


Nouveauté dans cet opus, et j'en parlais un peu plus haut, ce mode "expédition". Cela permet de rejouer les niveaux terminés en mode campagne, en définissant le niveau de difficulté et les défis à réaliser. A cela s'ajoute la possibilité d'augmenter ou réduire le bonus obtenu lors de ces parties à l'aide de cartes qui jouent sur les conditions de la parties - facilite la visée, endurcit les ennemis, supprime certains armes, etc. Ces cartes sont, pour la plupart, à usage unique et on les obtient via des coffres reçus en tant que récompense pour certains haut-faits ou disponibles via des crédits (eux aussi obtenus grâce à des haut-faits).

_________


Vous l'aurez compris, je suis déjà plus que convertie aux Tomb Raider en général, et ma passion se confirme avec cet opus, développé par Crystal Dynamics et Square Enix. Rise of the Tomb Raider est un jeu très beau visuellement et l'aventure est captivante. Seul petit bémol c'est qu'il se finit beaucoup trop rapidement à mon gout, je préférais peut-être les anciens où le scénario était plus long et où on voyagait un peu plus.

Si vous êtes arrivés jusque la, vous allez donc découvrir mon bonus. Je l'avais déjà plus ou moins annoncé sur Twitter lorsque j'ai filmé pour la première fois sur le jeu, voici une vidéo qui change du type de celle réalisée pour Assassin's Creed: c'est un playtrough, c'est à dire que vous découvrez le jeu en même temps que moi, avec mes commentaires sur le vif. Je compte sur vous pour avoir un retour afin de prévoir la suite car vous avez ici que les 29 premières minutes, et dans le cas ou vous voudriez être prévenu en exclusivité de la sortie du prochain playtrough, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter. Bon visionnage.





_________

signé
Floriane Prince

 FACEBOOK       TWITTER       INSTAGRAM       PINTEREST

Commentaires :

  1. Oh ce jeu j'y ai joué et ohlalalalala comme je l'ai aimé !! Le scénario, les graphisme, les émotions ! Bref, tout <3
    Mais j'avoue que j'étais un peu déçue par la fin aussi ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, déçue, mais pourquoi ça?
      J'en suis addict de chez addict perso ahah.

      Supprimer
  2. oh! Je ne savais pas qu'un nouveau Tomb Raider était sorti! Les graphismes sont toujours aussi beaux! Comme toi, Overwatch m'a bien entrainé niveau tire, je n'aurais plus peur des moments de shoot dans le jeu aujourd'hui (parce que dans l'opus de 2013 c'était la panique!). Merci pour la vidéo, c'était agréable de découvrir le jeu avec tes petits commentaires :3 Tu as bien senti les pièges à la fin haha! Je n'aimerais pas être à la place de Lara quand tout lui tombe sur la tête (quoiqu'elle doit avoir l'habitude à force!)! Vraiment très intéressant cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une gameuse Overwatch aussi? Sur PC ou console? :D
      C'était la même chose pour moi, la visée dans l'opus de 2013 c'était un peu la catastrophe, je m'en sors mieux maintenant ahah. Contente que cela t'ai plu, je compte sur toi pour les prochaines vidéos ;).

      Bisous!

      Supprimer
  3. J'adore joué également ! Mais, avec les films Tomb Raider, ça ne m'a pas donné envie d'y jouer. Mais, ton article m'y pousse. Alors, peut être que j'essaierai ! En ce moment, je suis barrée dans Yandere Simulator et Assassins Creed ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les films tu retrouves la ligne directrice des jeux: la recherche d'un artefact.Mais les jeux, vraiment, surtout les récents sont super bien! Ah, AC, j'en suis une grande fan aussi ^^

      Supprimer
  4. Je suis une geek, mais pas tellement des jeux videos 😊
    Mais je voulais quand même commenter sur le blog de ma petite cannoise !

    Des bisous 😘

    http://madameaime.blogspot.fr

    Lola 🌴

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah merci ma jolie, ça me fait très plaisir!

      Supprimer
  5. Ça fait carrément longtemps que j'ai pas joué à tomber raider, une dizaine d'années (ca na rajeunit pas) mais j'adorais et a priori c'est toujours top.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooooh, si t'as joué aux anciens, tu verras que ca n'a plus rien à voir le style de jeu, mais franchement vas y, Lara Croft n'a plus la même tête avec les graphismes qui sont hyper poussés maintenant.

      Supprimer
  6. Je suis moi aussi une gameuse :P Et ma plus grande tristesse quand j'ai quitté la France était de ne pas pouvoir emmener ma console avec moi. 4 mois plus tard, j'ai acheté la Xbox One en Pologne haha, trop dur de se retenir ! Et j'ai pris le pack Rise of the Tomb Raider. J'ai vraiment beaucoup aimé ce jeu que j'ai très vite terminé d'ailleurs tellement il était captivant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ola, je comprends tellement moi non plus je n'aurais pas pu tenir. Mais en jouant sur PC, ça se trimballe un PC portable gaming donc.... ça va ahah.

      Supprimer
  7. Hello ! Une de mes amies est fan des tomb raider. Je lui filerai le lien de cet article tien ! Moi c'est final fantasy que j'adore et les fables ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, merci. J'y ai joué aussi sur PSP et j'ai pas mal aimé aussi.

      Supprimer